Ahmed Ben Bella

Né le 25 décembre 1916 à Maghnia, il suit ses études secondaires à Tlemcen.

En 1937, il effectua son service militaire.

Marqué   par    les     événements    du  08  mai  1945,  il   adhère au P.P.A. – M.T.L.D. qui le fait élire en 1947 Conseiller Municipal de sa ville.

Il sera responsable de l’Organisation Spéciale (O.S.), et participe à l’attaque de la poste d’Oran en 1949  en compagnie de Hocine Ait-Ahmed et de Rabah Bitat.

En Mai 1950, il est arrêté à Alger et condamné, 2 ans plus tard,  à sept (07) ans de prison ; il s’évada en 1952 et se réfugie  au Caire où il  a rejoint Hocine Ait-Ahmed et Mohamed Khider avec qui il formera plus tard la délégation extérieure du Front de Libération Nationale.

En 1956, il est arrêté une deuxième fois alors qu’il prenait l’avion qui devait l’emmener du Maroc à Tunis en compagnie de Bitat, Boudiaf, Ait-Ahmed et  Lacheraf. Libéré en 1962, il participe au congrès de Tripoli où un différent l’oppose au G.P.R.A.

Il rentre à Alger et le 15 septembre 1963, il est élu Président de la République, il est destitué le 19 juin 1965.

En 1980, il fut gracié. Il  fonde  ensuite, en France, le Mouvement pour la Démocratie en Algérie (M.D.A.).

Il rentre définitivement en Algérie le 29 septembre  1990. Il décède à Alger, à l'âge de 96 ans, le 11 avril 2012.